A propos

Bonjour et merci de votre visite!

Je suis Quiltalcoolique et j’entretiens le « vice »!

Il y a bien 15 ans que le Patchwork est venu s’ajouter à une passion pour le textile et les travaux d’aiguilles déjà bien installés.

Longarm

Le quilting longarm fait partie de mon quotidien. Presque tous les jours, plusieurs heures, je quilte essentiellement pour mes clientes. Je propose un large choix de molletons et de tissus grandes largeurs pour le dos des patchworks.

Quilting Amish

Le quilting machine n’empêche pas d’être passionnée de quilting main et spécialement le quilting traditionnel Amish. Habitant en Alsace, berceau du mouvement Amish, je m’intéresse de près à l’histoire de cette communauté. Pas d’échéance lorsque je quilte à la main! Je « laisse le bon temps rouler » comme on dit en Louisiane! Le quilting main sur un métier permet de quilter dans toutes le directions grâce à des dés très spéciaux. C’est une technique que j’enseigne aux Pays-Bas et en France.

Formations

J’ai pris des cours en magasin pour apprendre les bases, on ne pensait même pas apprendre ces choses là sur internet!

Peu de temps après, nous mettions les voiles pour l’Asie et la vieille Singer de « manman » faisait partie du matériel de survie que composait nos 12 cartons et quelques pour démarrer une nouvelle vie…

Je me suis consacrée à la pratique des langues locales et au Patchwork. J’ai commencé par vérifier mes connaissances et continué à me former. Internet s’est révélé être ma source d’informations principale car je n’avais accès à rien d’autre. De plus les autres femmes expatriées de mon âge considéraient le patch comme un hobby de grand-mère. Souvenez-vous, c’était il y a quelques années! Depuis j’en connais plus d’une qui s’est achetée une machine à coudre!

Donc j’ai vite été submergée par une avidité insatiable pour le patchwork et toutes ses techniques.

Cours

J’ai commencé à enseigner le patchwork américaines et japonaises pour qui  cela fait partie de la culture.

Il m’a fallu un prétexte pour justifier mon addiction envahissante! Et sur les encouragements répétés de quelques amies j’ai créé mon entreprise à Hong Kong.

En Europe

De retour en France le patchwork me colle toujours à la peau  et je continue de me former. Parmi mes professeurs il ya eu Edyta Sitar (USA), Esther Miller (Alllemagne-USA), Claudia Pfeil (Allemagne),  Diane Johnston(Australie)…

Je suis également présente au Carrefour International du patchwork à Ste marie Aux Mines où je traduis les cours d’artistes de renomée internationale.

 

IMG_0362

Alors To Quilt or not to Quilt?   Sans hésiter: to Quilt! Et vous?

 

Visitez mon blog: www.butternutpatch.blogspot.com

Laisser un commentaire